Comment débuter un récit ?

L’angoisse de la page blanche

Par où je commence? Comment je commence? Commencer, commencer…
Personnellement, commencer provoque en moi une déferlante de stress. Très souvent, lorsque je dois rédiger un document, je commence par le milieu, ou par n’importe quel bout, juste pour éviter le commencement… et faire face à mes lacunes! Trop de blanc, trop de vide, panique à bord!

Les enfants sont mis face à l’épreuve de la rédaction très tôt. Avant même qu’ils sachent écrire sans trop de fautes, et sans leur avoir donné quelques structures stylistiques pour mettre en forme leurs idées. Comme si la capacité qu’ont les enfants à inventer des histoires était innée pour tous. Que jouer aux playmobil leur apportait forcément la connaissance nécessaire à l’art de la rédaction écrite!

un commencement…

Comment accrocher le lecteur dès le début? Capter son attention pour qu’il soit tenté de lire quelques lignes supplémentaires? Comment lui mettre l’eau à la bouche? Le plonger en un instant dans une autre dimension? Comment en quelques mots, introduire le lecteur dans un décor à l’ambiance fantomatique, lui présenter le caractère bagarreur de son héro, ou l’entrainer dans une intrigue rythmée? Les « Il était une fois » étant devenus obsolètes et les compléments circonstanciels barbants.

Un outil

Je vous proposer donc un outil simple et efficace pour que votre (vos) enfant(s) puisse(nt) se détacher facilement des difficultés techniques du début (et peut-être aussi d’une certaine angoisse) afin de laisser toute liberté à son (leur) imagination.

Inspirée par ceci, j’ai créé une affichette qu’on peut utiliser régulièrement pour y puiser l’inspiration et faire jaillirent les idées. Le Capitaine Crochet est de la partie… et pourrait bien littéralement vous crocheter!!!

Comment Accrocher le lecteur

Bloomingez-vous

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *