zentangle art créativité motifs répétés happyblooming

Le Zentangle ou l’art de l’enchevêtrement

Share

Détendez-vous et découvrez vos capacités artistiques insoupçonnées avec le Zentangle, cette technique de dessin résultant de la répétition de motifs variés.

Il y a des moments où l’esprit a besoin de se détendre, de se couper des écrans et d’apaiser ses pensées qui se bousculent sans cesse.
L’art du Zentangle est parfait pour se déconnecter de nos contraintes, prendre du temps pour soi et enfin se reconnecter tranquillement à soi-même.
A la fois simple et complexe, gribouillage artistique ou art gribouilleux, le Zentangle peut se pratiquer par tout le monde, même avec les mains tremblotantes des petits enfants ou des personnes âgées .
Quand on y goûte, on découvre une véritable gymnastique de l’esprit qui peut enfin assouvir sa soif de créativité en toute sérénité.

zentangle art créativité motif répétition happyblooming

Qu’est-ce que le Zentangle?

J’ai lu sur différents blogs que « tangle » signifiait
« formes géométriques répétitives ».
Cependant je pencherai vers une interprétation toute différente.

En anglais « tangle » signifie « emmêler, enchevêtrer ».
On « detangle » des cheveux, on les démêle.
Ainsi, zen = sérénité et tangle = enchevêtrer.

Pour moi, il s’agirait donc de trouver :
la tranquillité dans l’enchevêtrement de la vie (oh que c’est beau!)

zentangle art créativité création motifs répétés

Le Zentangle a été créé par deux américains Maria Thomas et Rick Roberts. C’est un art imaginé à partir de répétitions de formes variées. Les auteurs expliquent leur démarche dans cette vidéo Youtube (en anglais). Pour élaborer des motifs, ils se sont inspirés :

  • de la nature
    • branches, feuillages
    • minéraux…
  • d’anciens motifs décoratifs :
    • ceux des lettrines, ces grandes majuscules calligraphiées et ornementées que l’on croise dans des grimoires médiévaux.
    • ceux de tapisseries, de tissus ou de cadres précieux.

Parallélisme…

Au premier abord on pense à des motifs géométriques, mais à y regarder de plus près ils se font floraux, déconstruits et organiques. Souvent ils me rappellent le style nouille ou l’Art Nouveau de la fin du XIXème siècle.

Les motifs ainsi répertoriés ont été alors décomposés, retranscrits et intégrés pour être complètement stylisés et simplifiés grâce à des formes que nous savons tous dessiner :
des ronds, des lignes et des courbes.

Les auteurs parlent de l’utilisation des motifs comme de couleurs,
on colorie avec des motifs.

Chaos et Structure…

On peut voir dans le Zentangle une harmonie sous-jacente, une pensée originelle inorganisée, structurée et déterminée tout à la fois. Comme l’expression d’une équation grandiose créant de fabuleuses fractales hypnotiques.

Notre dialogue intérieur devient abstraction, proportions, courbes, espaces, et s’élance dans l’abondance, l’enchevêtrement et le démêlage.
Sur le papier s’appréhende alors une vision différente, inhabituelle, qui nous interpelle et nous aide à percevoir le monde et soi-même avec un autre regard.

zentangle art créativité motifs répétés happyblooming

Par où commencer?

Du papier, des crayons, des stylos, et youpla!

Aucun savoir particulier n’est requis…
Vous savez écrire, vous savez dessiner des ronds et des lignes ?
Eh ben ça suffit !

Différent du Mandala qui est circulaire, à l’origine le Zentangle se crée sur des carrés de 9×9 cm. Un cadre plutôt petit mais que l’on pourra réaliser assez rapidement. Bien entendu vous pouvez choisir n’importe quel format.

Puis il s’agit de diviser cet espace. Imaginer un quadrillage aléatoire, une toile d’araignée, comme si on y laissait tomber une ficelle.

Et lâchez les chevaux de votre imagination!

Vous trouverez des motifs sur mon Pinterest où j’ai répertorié tous ceux qui m’inspirent : des motifs décomposés pas-à-pas, simples, plus complexes ou encore des oeuvres merveilleuses.
Choisissez des motifs qui vous parlent (comme on choisirait ses couleurs) et remplissez les espaces vides et mouvants.

Et vous avez le droit de dépasser!

Mes astuces…

Choisissez un papier plutôt lisse. Un cahier, un bloc à dessin, un agenda, des feuilles volantes, à vous de voir…

Lors de la réalisation d’un motif un peu complexe, ou qui se situe dans un coin difficile,
pensez à tourner votre papier (et non vous-même!)

Travaillez avec un buvard, surtout si vous êtes sur un grand format avec crayon. Le passage répété de votre main risque de grisailler le papier.

Personnellement j’aime la douceur du crayon (genre HB). Votre dessin final reste fragile mais tellement agréable à réaliser.
Si vous souhaitez dessiner d’abord au crayon dans le but de le repasser au stylo, je vous conseille un crayon plus dur (genre 2H) et d’appuyer le moins possible dessus afin de ne pas marquer le papier et de pouvoir gommer par la suite.
Evidemment vous pouvez vous lancer de suite avec un stylo. De toute façon on n’est pas censé gommer. S’il y a des ratés, ils seront savamment recyclés dans les méandres des motifs et, qui sait, ennoblis.

zentangle art motifs répétés

Le Secret…

La respiration

J’ai fait de la Calligraphie pendant plusieurs années. Et lorsque vous avez à tracer des arabesques et de grandes lettrines tarabiscotées, ou encore reproduire des textes selon un certain angle, votre main tremble souvent et ne va pas là où vous voulez qu’elle aille. Je me suis souvent battu avec moi-même pour que mon trait n’ait pas la tremblotte. Et puis en fait, il suffit simplement de respirer.

A chaque fois que vous tracez une trait, expirez !

Les pleins et les déliés représentent un rythme régulier entre inspiration (quand on monte la plume qui se fait plus légère) et expiration (quand on descend la plume et que le trait s’épaissit).

D’où le côté méditatif du Zentangle (et de bien d’autres formes artistiques),
il s’aligne avec l’essence même de votre esprit, la respiration.

Et puis même si votre main reste maladroite, le Zentangle peut s’en trouver tout aussi sublimé. C’est ce qui fait son charme…

Bénéfices du Zentangle…

de l’ennui

Merveilleuse activité quand on s’ennuie! Lors de journées pluvieuses, il est tellement bon de s’ennuyer… et c’est encore mieux quand on peut griffonner des bidules, comme lors d’un cours ennuyeux et qu’on gribouille sur les coins de nos cahiers. L’ennui stimule l’imagination.
Ça fait du bien, pas de pression, ça relaxe !

du plaisir

Le fait de réaliser un petit chef d’oeuvre, si humble soit-il, nous permet de valoriser nos capacités, d’éprouver de la fierté et de la gratitude envers nous-même.
Avec un rien, entre structure et hasard, on peut ressentir une profonde satisfaction artistique devant notre création car, étonnamment, le Zentangle se révèle souvent remarquable.

de la concentration

Le Zentangle, malgré son caractère divertissant, demande une extrême concentration et une attention sur tous les détails. La répétition lancinante des motifs, telle une vague sous le ressac, nous entraîne vers un état méditatif. C’est peut-être là que réside la seule difficulté qu’il nous impose. Des efforts constants sont bien nécessaires pour onduler entre liberté et contraintes.

de l’inspiration

En manque de créativité, le Zentangle offre un moment de liberté et de calme propice à l’émergence d’inspirations et au renouvellement des idées.
Lorsqu’on s’habitue à reproduire des motifs, notre regard devient plus incisif face à notre environnement et on commence à percevoir des motifs là où jamais on ne s’était attardé.
Les bourgeons espacés des branches d’un saule pleureur, le clavier noir et blanc d’un piano, la queue-leu-leu d’une bande de fourmis au travail, les tuiles luisantes des maisons sous la pluie…
Le monde coloré qui nous entoure devient motifs et formes abstraites.
Cette perception particulière peut être développée au service d’autres expressions artistiques comme la photographie ou le stylisme par exemple.

A vous de jouer!

Maintenant vous savez tout !
Derrière cette activité au premier abord simple, divertissante et relaxante,
se cache un Art bien réel qui peut vous emmenez
beaucoup plus loin que vous ne le pensiez.

Alors, allez de ce pas fouiller dans vos tiroirs oubliés
récupérer des feuilles, un crayon, et hop !

Soyez prêt à bousculer définitivement
la perception que vous aviez de votre réalité,
car va s’ouvrir à vous,
un monde merveilleux et inattendu.

PS :
Toutes les photos en noir et blanc sont mes créations.

Les photos en couleurs sont des screenshots issus de la vidéo Youtube citée.

bloomingez-vous HappyBlomming.com

Share

Une réflexion sur “Le Zentangle ou l’art de l’enchevêtrement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *